BFMTV

Insultée, Marion Maréchal-Le Pen demande au PS de sévir

Marion Maréchal-Le Pen a été traitée de "salope" et de "conne" par un attaché parlementaire

Marion Maréchal-Le Pen a été traitée de "salope" et de "conne" par un attaché parlementaire - -

Sur BFMTV, la benjamine de l'Assemblée nationale, qui a décidé de porter plainte, s'est émue que personne ne réagisse pour la défendre et demande au PS de sévir.

"Marion Maréchal Le Pen est une #conne et une #salope !". Jean Bourdeau, attaché parlementaire du sénateur PS Jean-Pierre Michel, a pris à partie la jeune députée frontiste sur le réseau social Twitter dans une référence aux déclarations de l'humoriste Guy Bedos, à propos de Nadine Morano.

Marion Maréchal Le Pen est une #conne et une #salope ! #Guy #Bedos #Morano #FN #UMP #Brignoles #MarionMaréchalLePen
— Jean Bourdeau (@brd_jean) October 13, 2013

Face aux réactions parfois virulentes, Jean Bourdeau ne s'est pas laissé faire, twittant à nouveau: "J'allais oublier le #FN est un parti d'extrême droite. Un tweet pour vos services juridiques chère @Marion_M_Le_Pen". Entre temps, en effet, l'assistant de Marion Maréchal Le Pen a pris la peine de le contacter afin de vérifier l'authenticité du compte et intenter, dans la foulée, une procédure en justice pour injure, comme le rapporte Le Lab d'Europe 1.

J'allais oublier le #FN est un parti d'extrême droite. Un tweet pour vos services juridiques chère @Marion_M_Le_Pen !
— Jean Bourdeau (@brd_jean) October 14, 2013
L'assistant de @Marion_M_Le_Pen m'appelle pour bien vérifier si mon compte #twitter est bien le mien, mais oui mon pote.
— Jean Bourdeau (@brd_jean) October 14, 2013

En attendant, un courrier officiel dénonçant ces propos a été envoyé au président socialiste du Sénat, Jean-Pierre Bel. Un exemplaire a également été envoyé au premier secrétaire du PS Harlem Désir. Marion Maréchal-Le Pen y demande une sanction à l'encontre du fautif.

"Connaissant l'attention particulière que vous portez à la condition de la femme et à la lutte contre la misogynie, écrit-elle, je ne doute pas que vous prendrez les dispositions nécessaires afin de faire respecter l'image de la femme au sein de votre parti".

Pour l'heure, Jean Bourdeau peut compter sur le soutien de son élu, Jean-Pierre Michel qui s'est fendu d'un tweet sans équivoque.

"Chacun est libre de #tweeter comme il veut, on peut espèrer que même le #FN comprend l'humour cc @Marion_M_Le_Pen @brd_jean #FN", écrit-il sur son compte.

Chacun est libre de #tweeter comme il veut, on peut espère que même le #FN comprend l'humour cc @Marion_M_Le_Pen @brd_jean #FN
— Jean-Pierre MICHEL (@Senat_JPMichel) October 14, 2013

Interrogée par BFMTV, la benjamine de l'Assemblée nationale s'est émue d'être "traitée de salope" sans que cela "n'émeuve personne".

Rappelons que Jean Bourdeau avait, au moment des débats au sujet du mariage pour tous, appelé, déjà sur Twitter, à "tirer des coups de canon sur le Printemps français". A n'en pas douter, son compte sent la poudre.

S.A.