BFMTV

FN: Wallerand de Saint-Just appelle au boycott d'Orange

Wallerand de Saint-Just.

Wallerand de Saint-Just. - Kenzo Tribouillard - AFP

Les électeurs du Front national priés de changer d'opérateur téléphonique. Wallerand de Saint-Just, candidat pour le parti d'extrême-droite lors des élections régionales à appeler au boycott d'Orange après les déclarations de son PDG, Stéphane Richard, sur le Front national.

"Je demande aux adhérents et sympathisants du Front national de boycotter cette entreprise après les propos abjects du PDG, Stéphane Richard', a tweeté Wallerand de Saint-Just mercredi. Un appel relayé par plusieurs cadres du parti dont Louis Alliot ou Florian Philippot

Financer des "campagnes anti-FN"

Le 10 décembre, quelques jours avant le second tour des élections régionales, le PDG du groupe de télécommunication avait proposé, dans Les Echos, de "créer un fond pour financer (...) des campagnes anti-FN". Selon l'homme d'affaires, l'arrivée du parti d'extrême-droite au pouvoir entraînerait "un choc majeur pour notre économie". 

"Il faudrait d’abord expliquer aux électeurs FN que, si ce parti accède au pouvoir, cela aura des conséquences immédiates et graves sur l’image de la France à l’étranger : cela rejaillira sur les investissements et sur les marques", avait poursuivi le patron d'Orange, appelant les milieux d'affaires à se mobiliser contre le parti de Marine Le Pen.

J.C.