BFMTV

FN : Marion Maréchal promet de ne pas concurrencer sa tante

Marion Maréchal Le Pen, le 22 avril 2012

Marion Maréchal Le Pen, le 22 avril 2012 - -

La nièce de Marine Le Pen, petite-fille de Jean-Marie, a tenu à "rassurer" sa tante, dimanche à La Baule devant un parterre de militants : elle ne cherchera pas à lui faire de l'ombre.

"Je voulais te rassurer, Marine. Tu es celle qui incarne l'espoir, et moi je suis... je suis... tu es mon chef de file, voilà." Un peu hésitante, la nièce de Marine Le Pen a voulu couper court aux commentateurs qui la voient, à 22 ans, déjà lorgner sur la tête du Parti.

La benjamine de l'Assemblée nationale, élue en juin députée du Vaucluse, l'a assuré devant un parterre de 1.000 militants réunis pour l'Université d'été du FN à La Baule : elle connaît sa place et le respect qu'elle doit à son aînée. "J'estime être complémentaire, ne pas être en concurrence avec toi, et tu trouveras en moi une alliée."

"La fierté d'être Français"

Pour le reste, elle n'a pas caché ses ambitions de "jeune Française" et d'élue FN. "Qu'est-ce qui attend aujourd'hui un jeune Français de 22 ans ? (...) Une nationalité ayant perdu toute valeur... Allez, un steack halal à midi et un petit vin rouge importé du Chili. Personnellement, ça ne me fait pas rêver. Je veux la fierté d'être Français !" Présents pour l'écouter, sa tante et son grand-père, à qui elle a rendu hommage, ont dû être rassurés : dans le discours, Marion Maréchal est bien une Le Pen.