BFMTV

FN: des cadres demandent à Minute de ne plus leur adresser l'hebdomadaire

Plusieurs élus ou cadres frontistes proches de Florian Philippot ont demandé mercredi dans des tweets à l'hebdomadaire d'extrême droite Minute de ne plus leur adresser de copie du journal.

"@minutehebdo merci de ne plus m'adresser votre prose... Elle ne m'intéresse pas!", a notamment tweeté Sophie Montel, photo à l'appui d'un exemplaire de l'hebdomadaire qui lui a été adressé au Conseil régional de Bourgogne-Franche Comté où elle préside le groupe FN. Ce message a été retweeté par Florian Philippot, dont elle est proche, ainsi que de nombreux proches du vice-président du FN.

L'hebdomadaire est souvent critique vis-à-vis de Florian Philippot sur sa ligne économique jugée trop étatiste et sur la ligne pas assez conservatrice, selon eux, du FN sur les sujets de société. Minute avait fait sa une début 2013 sur un supposé "lobby gay" qui tiendrait les manettes du parti d'extrême droite.

Une source à Minute a indiqué que le journal était envoyé "pour trois semaines gracieusement" aux 358 élus régionaux frontistes.

V.R. avec AFP