BFMTV

Départementales: 16 candidats FN définitivement exclus du parti

-

- - -

Seize candidats aux élections départementales de mars ont été définitivement exclus du Front national après des propos polémiques ou litigieux lors de la campagne. "A l'issue de la commission des conflits des 28 et 29 mai dernier, les décisions suivantes ont été prises et notifiées aux intéressés: sur 31 dossiers étudiés sur 33 (deux reports par nécessité de complément d'information), 16 exclusions définitives", a expliqué le responsable de l'administration du parti, Nicolas Bay, dans un document transmis à l'AFP.

Les candidats ont été convoqués les 28 et 29 mai devant la Commission de discipline et de conciliation du parti pour un débat contradictoire, avant que cette commission ne propose une décision concernant chacun des cas. C'est Marine Le Pen, présidente du FN, qui a tranché ensuite de manière souveraine. Les noms des convoqués et des exclus n'ont pas été communiqués.

Lors des départementales, où le FN a pu faire élire 62 conseillers départementaux, les propos xénophobes, islamophobes, antisémites ou homophobes tenus par plusieurs dizaines de candidats FN sur les réseaux sociaux avaient été relevés par de nombreux médias. Le parti en avait suspendu certains.

Marine Le Pen, qui relativisait régulièrement le nombre de ces candidats auteurs de propos polémiques en rappelant le chiffre de plus de 7.600 candidats FN pour ces élections, avait promis "une fermeté totale", disant souhaiter les voir exclus du parti.

la rédaction avec AFP