BFMTV

"Au nom du peuple": une association conteste le slogan de campagne du Front national

L'association apolitique "Au nom du peuple" a envoyé une mise en demeure au Front national de retirer son slogan de campagne qui, selon elle, crée la confusion.

La bataille de Marine Le Pen pour 2017 pourrait passer par les tribunaux. Le Front national a été mis en demeure par une association qui lui demande de retirer son slogan de campagne, dévoilé dimanche dernier par Marine Le Pen lors des "Estivales" à Fréjus, dans le Var. La candidate du FN pour la présidentielle s'est positionnée comme celle qui défendra le peuple français. "Rien sans lui, rien contre lui", lançait-elle depuis un pupitre au slogan explicite: "Au nom du peuple".

Confusion

C'est ce message de campagne qui aujourd'hui pose problème alors que l'association du même non demande au parti à la flamme de retirer ce slogan. Le collectif lyonnais "Au nom du peuple", crée il y a trois ans s'engage pour lutter en faveur du respect des principes de l'Etat de droit et en faveur d'une justice juste. 

"Etant apolitique, nous ne pouvons en aucun cas être assimilé de près ou de loin à un parti quel qu’il soit, et en l’occurrence ici le Front national", explique à BFMTV Corinne Morel, présidente de l'association.

Poursuivant, la responsable associative assure que le slogan de campagne du Front national est néfaste pour l'image de son combat. "On sait aussi que le Front national c’est quand même parti chargé, on ne peut pas être en permanence être dans l’explication de texte et dans la justification par rapport à notre identité", insiste celle qui a envoyé une mise en demeure au Front national de retirer sous 48 heures son slogan de campagne.

Dépôt de la marque

De son côté, le parti assure qu'il maintiendra la mention "Au nom du peuple" pour faire campagne en 2017. "Il ne peut pas y avoir de confusion, c’est dans des secteurs tout à fait séparés, se défend Wallerand de Saint-Just, le trésorier national du FN. En plus Marine Le Pen a fait déposer cette marque de façon antérieure à tout le monde, notamment cette association, auprès des services spécialisés."

Ce dépôt de la marque à l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) va permettre à l'avocat de Marine Le Pen de construire son argumentaire. "La marque 'Au nom du peuple' a été déposée auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle pour le compte de Madame Marine Le Pen depuis plusieurs mois déjà", rappelle Me David Dassa.

"Madame Marine Le Pen est donc légalement seule détenteur des droits sur cette marque et peut à cet effet se prévaloir de toutes garanties d’antériorité", tranche-t-il.

J.C. avec Neïla Latrous