BFMTV

François Ruffin se voit en "animateur de démocratie", pas en "homme d'Etat"

Le député de la France insoumise François Ruffin a précisé la manière dont il conçoit son rôle à l'Assemblée nationale.

Au député de la France insoumise François Ruffin, Jean-Jacques Bourdin a demandé jeudi sur BFMTV-RMC s'il pourrait être tête de liste aux élections européennes de mai 2019. Le député de la somme a rejeté cette hypothèse et expliqué pourquoi.

"Vous savez si je suis devenu député, ce n'est pas par hasard, c'est parce que je crois à cette fonction. Je crois à la nécessité qu'il y ait d'autres voix qui s'élèvent dans cette Assemblée nationale. Ça ne veut pas dire que les gens doivent me trouver parfait. Mais je suis un animateur de démocratie, voilà mon ambition."

Dans la foulée, l'intervieweur a posé la même question sur la prochaine Présidentielle, cette fois-ci plus lointaine, de 2022. "Vous serez candidat un jour à la Présidentielle?", interroge Jean-Jacques Bourdin. "Il ne faut jamais insulter complètement l'avenir, je n'en sais rien", répond le journaliste. "Cela ne vous paraîtrait-il pas incongru?", renchérit le journaliste. 

"Ça me paraîtrait incongru, mais la vie doit être faite d'incongruités. Est-ce que j'ai la stature d'un homme d'Etat? La réponse est non. Aujourd'hui je suis un bon animateur de démocratie, il faut que les gens m'utilisent comme ça. Je suis un bon reporter, je peux ramener des trucs à l'Assemblée nationale, qu'on m'utilise comme ça. Qu'on ne commence pas à se demander si ce mec-là va péter plus haut que son c... et postuler pour la Présidentielle. Vous connaissez Le principe de Peter quand même: 'On s'élève jusqu'à son niveau d'incompétence'. Bon, j'espère que je vais retarder ça le plus possible", lâche-t-il dans un éclat de rire.
David Namias