BFMTV

Déraillement d'un train à Brétigny: Hollande salue "la mobilisation des secours"

François Hollande s'est exprimé lors de son déplacement à Brétigny, sur les lieux du drame.

François Hollande s'est exprimé lors de son déplacement à Brétigny, sur les lieux du drame. - -

Le président s'est rendu à Brétigny-sur-Orge vendredi soir, après le déraillement d'un train qui a coûté la vie à six personnes.

François Hollande s'est rendu vendredi soir à Brétigny-sur-Orge, où un train Paris-Limoges a déraillé. Le bilan est de six morts et 22 blessés graves.

Arrivé sur place peu après 20 heures, le chef de l'Etat a salué "la mobilisation des services de secours". "Tous ceux qui pouvaient intervenir vite l'ont fait dans des conditions qui ne souffrent aucune discussion", a-t-il dit, ajoutant que "l'enquête devra déterminer la cause de ce qui s'est produit dans cette gare". "Trois enquêtes sont diligentées", a-t-il dit aussi.

"Au moment où je vous parle, il y a 6 personnes décédées, 22 blessées graves dont une pour laquelle le pronostic est engagé", a dit le président de la République, qui a ajouté que "les blessés les plus graves (étaient) tous évacués".

>> Suivez en direct l'évolution de la situation

"Il y a eu un choc"

Arrivé sur place peu après 20 heures, le chef de l'Etat a salué "la mobilisation des services de secours".

"Tous ceux qui pouvaient intervenir vite l'ont fait dans des conditions qui ne souffrent aucune discussion", a-t-il déclaré, ajoutant que "l'enquête devra déterminer la cause de ce qui s'est produit dans cette gare". "Trois enquêtes sont diligentées", a-t-il dit aussi.

"Ce qui m'a été dit et ça mérite encore confirmation, c'est qu'il y a eu un choc. Il reste à connaître la nature de ce choc et c'est l'enquête qui le dira", a poursuivi François Hollande.

Il a souligné qu'il "n'y avait pas eu de travaux ces derniers jours donc ce n'est pas un ouvrage qui aurait été abîmé au cours de ces travaux". "De ce point de vue", a-t-il dit, "évitons toute polémique inutile mais il y aura forcément une connaissance de ce qui s'est produit et des conclusions qui devront être tirées".

A. K. avec AFP