BFMTV

Présidentielle: quelles étaient les intentions de vote à J-100 lors des précédentes élections?

Les instituts de sondage ont-ils donné les vainqueurs des précédentes présidentielles à 100 jours de l'élection? Retour sur les intentions de vote et sur les résultats des dernières élections.

100 jours. Voici ce qui sépare les Français des bureaux de vote pour le second tour présidentielle. Et à moins de trois mois du premier tour du scrutin et alors que la campagne des candidats peine à démarrer, les sondages ne cessent de se multiplier.

Selon la dernière enquête Opinion 2022, réalisé par l'institut Elabe pour BFMTV et L'Express avec notre partenaire SFR, Emmanuel Macron arrive en tête avec 22,5% ou 23% des intentions de vote, devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse, toutes deux à égalité à 17%

Des données pertinentes alors que l'élection se tient en avril? Pour y répondre, BFMTV vous propose de revenir sur les intentions de vote des principaux candidats aux dernières élections présidentielles, à 100 jours du premier tour.

Pas de surprise en 2007 et 2012

À 100 jours du premier tour de 2007, le candidat de l'UMP Nicolas Sarkozy arrivait en tête des intentions de vote avec entre 31 et 35% des voix au premier tour. La candidate du Parti socialiste Ségolène Royal recueillait quant à elle entre 27 et 29% des intentions de vote tandis que François Bayrou, alors à l'UDF récoltait entre 11 et 14% de voix. Des projections semblables aux résultats définitifs, ou presque.

Le 22 avril 2007, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal se qualifient pour le second tour avec respectivement 31,2% et 25,9% des voix. François Bayrou arrivera quant à lui troisième, avec toutefois 18,6% des voix. Le candidat de l'UMP sera élu le 6 mai 2007.

La présidentielle de 2012 n'aura pas non plus surpris les sondeurs. Le candidat du PS François Hollande affichait alors 31% d'intentions de vote à 100 jours du premier tour. Le président sortant Nicolas Sarkozy recueillait pour sa part 25% et la candidate du Front national Marine Le Pen 18% des voix.

Pas de surprise le soir du premier tour: François Hollande arrive en tête avec 28,6% des voix, Nicolas Sarkozy à 27,2% et Marine Le Pen à 17,9%. La suite, elle est connue: François Hollande est élu au second tour et devient le deuxième président socialiste de la Ve République.

Recul de Le Pen et percée de Mélenchon en 2017

La dernière élection a sans doute été la plus surprenante, à plus d'un titre. À 100 jours du premier tour, Marine Le Pen arrivait alors en tête avec entre 26 et 27% des intentions de vote. Viennent ensuite le candidat d'En Marche Emmanuel Macron avec 22-23%, François Fillon à 19-20% et Jean-Luc Mélenchon à 10%.

Deux majeures différences avec les résultats du premier tour. La candidate du Front national arrivera finalement deuxième (21,3%) derrière Emmanuel Macron (24%). Le candidat des Républicains François Fillon recueillera pour sa part 20% tandis que Jean-Luc Mélenchon a quasiment doublé son score(19,6%) en l'espace d'environ trois mois.

Un changement de position et une progression fulgurants, mais qui n'auront pas bouleversé l'affiche du second tour. Comme un avant goût de ce qui nous attend dans 100 jours?

Hugues Garnier Journaliste BFMTV