BFMTV

Navettes électriques, éco-voies, bouton d’urgence… Mounir Mahjoubi détaille son programme pour Paris

Candidat à l'investiture LaREM en vue des élections municipales à Paris, Mounir Mahjoubi a réuni ses soutiens mardi soir et détaillé quelques mesures phares de son programme.

Mounir Mahjoubi veut rendre Paris "plus facile". L'ancien secrétaire d'Etat au numérique, désormais candidat à l'investiture En marche en vue des élections municipales a détaillé son programme mardi soir devant ses soutiens, réunis à la Bellevilloise, dans le 20e arrondissement de Paris. 

>Paris divisé en 240 quartiers pour plus de proximité 

Parmi les axes de son programme, Mounir Mahjoubi dit vouloir remettre de la proximité dans la capitale. Pour cela, il souhaite opérer un découpage de Paris en 240 quartiers. Composés de 8 à 10 rues maximum, environ 10.000 habitants, ces quartiers deviendraient un échelon pour traiter des questions de propreté ou de sécurité. 

"L'objectif sera d'avoir deux agents de police, disponibles en permanence pouvant intervenir en moins de 5 minutes dans ces quartiers", détaille Mounir Mahjoubi, qui plaide en parallèle pour la création d'une police municipale, sur laquelle les maires d'arrondissement auraient "un pouvoir de coordination". 

>La technologie au service de la sécurité

Le candidat à la mairie de Paris souhaite aussi utiliser la technologie pour renforcer la sécurité dans ces 240 quartiers. Dans chacun d'entre eux, Mounir Mahjoubi souhaite la mise en place d'un drone de surveillance, soit 240 drones au total. L'objectif de ces drones qui ne seraient pas en patrouille permanente, serait de se rendre rapidement sur les lieux signaler pour collecter des images et permettre aux forces de l'ordre d'obtenir des informations rapidement. 

Autre innovation en termes de sécurité, la création de "boutons bleus d'urgence". Installés dans les rues, ils permettraient d'appeler les forces de l'ordre pour signaler des incivilités ou des actes de délinquance. Les personnes âgées pourraient avoir recours à des boutons portables.

>Navettes électriques et éco-voies

Côté mobilité, Mounir Mahjoubi veut de nouvelles solutions après le "fiasco" d'Autolib' et Vélib'. Il souhaite ainsi créer un réseau de navettes électriques baptisé "Paris Facile". Ces navettes collectives à la demande permettraient de se déplacer dans Paris et sa petite couronne. 

Il veut aussi la création "d'éco-voies". "Je suis cycliste, je prends le vélo tous les jours. Je veux qu'on ait deux nouveaux axes nord-sud est-ouest qui soient réservés à 30 km/h à toutes les nouvelles formes de mobilité responsable", explique le candidat. 

>Une "ceinture nourricière" autour de Paris 

Côté écologie, le candidat part du constat que "44% de notre empreinte écologique vient de notre alimentation". Il souhaite en conséquence créer une "ceinture nourricière" autour de Paris. Le candidat veut financer 70 projets d'agriculture durable pour développer une filière bio et locale à destination de Paris et de la petite couronne. 

En juin, la Commission nationale d'investiture (CNI) d'En marche désignera son candidat pour les municipales à Paris. Outre Mounir Mahjoubi, Benjamin Griveaux, l'ancien porte-parole du gouvernement, mais aussi le député Cédric Villani ou encore l'élue du 4e arrondissement Anne Lebreton sont candidats. 

Carole Blanchard