BFMTV

Départementales: le FN annonce sa présence dans 93% des cantons

Le parti de Marine Le Pen sera présent dans 1.912 cantons sur 2.054.

Le parti de Marine Le Pen sera présent dans 1.912 cantons sur 2.054. - Jacques Demarthon - AFP

Alors que 30% des Français souhaitent le succès du parti de Marine Le Pen aux départementales, selon un sondage publié lundi, le Front national réussit à couvrir la quasi-totalité du territoire français, contre les deux tiers en 2011.

Le Front national est en ordre de bataille pour les prochaines départementales. Le secrétaire général du FN, Nicolas Bay, s'est félicité ce mardi d'être présent dans 93,1% des cantons et auprès de "98,03% de la population métropolitaine" pour les élections départementales, lors d'une conférence de presse au siège du parti à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine.

En comptant l'outre-mer, "au total, il y a 1.912 cantons dans lesquels le FN est présent, c'est-à-dire 7.648 candidats FN titulaires et suppléants. Dans 79 départements, le FN est présent dans la totalité des cantons", a indiqué Nicolas Bay, alors qu'un sondage paru lundi estimait que 30% des Français souhaitaient une victoire de son parti.

Le nombre de cantons divisé par deux depuis 2011

La nouvelle carte territoriale comporte 2.054 cantons, au lieu de 4.035 jusqu'ici, ce qui aboutit à un taux de couverture pour le FN de 93,1% des cantons sur l'ensemble du territoire français. Le FN avait annoncé à l'automne sa volonté d'être présent dans tous les cantons sans exception.

"Il y a quelques cantons où nous ne sommes pas présents, qui sont faiblement peuplés, des cantons ruraux, nous couvrons 98,03% de la population métropolitaine, c'est donc la quasi-totalité de nos compatriotes qui auront la possibilité de glisser dans l'urne un bulletin bleu marine", s'est félicité Nicolas Bay.

Le FN plus présent que le PS ou l'UMP

D'après lui, "le FN est le mouvement politique le plus présent pour ces élections, très loin devant ses concurrents. PS et UMP annonçaient des présences systématiques, or il s'avère que leur présence est nettement moins importante que le FN, car le PS par exemple annonce une présence dans 73% des cantons".

"Dans d'autres cantons, ils ont des alliances ou des accords avec d'autres formations politiques. Il y a beaucoup de cantons où il apparaît que l'UMP et le PS n'ont pas d'accord avec des candidats en lice", a-t-il affirmé.

Lors des dernières élections, la couverture du FN était nettement plus limitée. "En 2011, il y avait 2.026 cantons renouvelables, le FN était présent dans 1.360 d'entre eux, soit environ deux tiers.

Au total, 2.720 candidats titulaires et suppléants avaient recueilli 15,6% au premier tour, 401 d'entre eux s'étant qualifiés pour le second tour", a rappelé ce spécialiste FN de la carte électorale.

Joseph Sotinel