BFMTV

Elections européennes: LaREM et le RN au coude-à-coude dans les sondages

Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen. - Pascal Pochard-Casabianca, Alain Jocard - AFP

Le duo de tête est crédité de 19% à 21% des intentions de vote et devance les Républicains et La France insoumise, en perte de vitesse.

La République en marche (LaREM) et le Rassemblement national (RN, ex-FN) sont de nouveau face à face pour des élections. Un sondage ifop, diffusé ce dimanche et réalisé auprès de 1.003 personnes âgées de plus de 18 ans, place les deux partis au coude-à-coude pour les élections européennes de mai 2019. Ils sont crédités, selon les hypothèses, de 19% à 21% d'intentions de vote. 

Avec 20% des voix, la liste RN gagne trois points par rapport à une précédente enquête menée fin août. Les prévisions pour LaREM et le MoDem restent stables, aux alentours de 20%, dans l'hypothèse ou Ségolène Royal ne conduirait pas la liste socialiste.

11% des voix pour La France insoumise

Si le scrutin devait se dérouler ce dimanche, le duo de tête devancerait la liste des Républicains (LR), créditée de 14%, et La France insoumise (LFI), en perte de vitesse à 11%, selon cette enquête pour La Lettre de l'Expansion. Viennent ensuite la liste EELV conduite par Yannick Jadot (7%), devant celles de Debout la France (6,5%) et du Parti socialiste (6%).

Les listes du Parti communiste conduite par Ian Brossat, de Génération.s et de l'UDI conduite par Jean-Christophe Lagarde sont créditées de 3% chacune. La liste UPR de François Asselineau et des Patriotes conduite par Florian Philippot ferment la marche avec 1% d'intentions de vote.

Si Ségolène Royal conduisait le PS

Dans l'hypothèse où Ségolène Royal conduirait la liste PS, celle-ci recueillerait 7,5% d'intentions de vote. La liste LaREM perdrait un point à 19%, celle du Rassemblement national en gagnerait un, lui faisant atteindre les 21% et celle des Républicains en perdrait un et chuterait à 13%.

A.L. avec AFP