BFMTV

Coronavirus: la jauge de l'Assemblée nationale réduite de moitié

L'hémicycle de l'Assemblée nationale à Paris, le 21 avril 2020

L'hémicycle de l'Assemblée nationale à Paris, le 21 avril 2020 - Jacques Witt © 2019 AFP

Cette jauge est une recommandation pour cette semaine, elle sera obligatoirement respectée la semaine prochaine. 

Crise du coronavirus oblige, la présence des députés au Palais Bourbon doit être limitée à 50%, à la fois en séance et en commission. De source parlementaire, cette décision fait suite au passage de Paris en alerte maximale face à la progression de l'épidémie. Cette jauge est une recommandation pour cette semaine, elle sera obligatoirement respectée la semaine prochaine. 

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM) a demandé aux groupes politiques de faire en sorte qu'au maximum un siège sur deux soit occupé dans l'hémicycle à partir de mardi après-midi. Les députés peuvent recourir aux délégations de vote, a-t-il souligné en conférence des présidents de l'Assemblée.

De même pour ce qui concerne les travaux des commissions, il est recommandé de revenir à la pratique qui a prévalu au printemps, chaque groupe désignant la moitié de ses membres pour participer aux réunions.

Même régime que pour les universités

Contacté par BFMTV, Damien Abad, président du groupe des Républicains, a souligné que ces règles avaient été acceptées "tant qu'elles sont les mêmes que celles qui s'appliquent à tous les Français"

"La démocratie ne peut pas être mise entre parenthèses, la présence physique est importante pour les débats", a ajouté ce dernier, qui a souligné qu'à l'heure actuelle, il n'existait pas de cluster au sein de l'hémicycle.

Les 577 députés sont ainsi soumis au même régime que celui qui prévaut pour les amphithéâtres des universités, qui ne peuvent être remplis qu'à 50% de leur capacité en zones d'alerte renforcée et maximale à partir de ce mardi.

HS avec Alexis Cuvillier et AFP avec AFP