BFMTV

Congrès de Versailles: Macron ironise sur la taxe à 75% d'Hollande

Pour lui, la France doit proposer une fiscalité adaptée et compétitive afin d'attirer les investisseurs étrangers.

Lors de son discours de politique générale donné ce lundi à Versailles devant les deux chambres du Parlement, Emmanuel Macron en a profité pour tacler la taxe à 75% sur les très hauts revenus, mise en place par François Hollande lors de son quinquennat.

"La taxe à 75% n’a pas aidé à créer d’emplois ni amélioré la condition de qui que ce soit en France" a-t-il expliqué sous les applaudissements d'une partie de son auditoire. En allant plus loin dans la critique, le chef de l'Etat a ironisé, arguant que cette mesure avait été positive pour "les gestionnaires de fortunes au Luxembourg, en Suisse et aux Caïmans."

Pour le locataire de l’Elysée, il s’agit de faire revenir en France "les investisseurs étrangers qui l’avaient quitté", en proposant "une fiscalité adaptée et compétitive" a-t-il martelé, concluant qu‘il était vital que "l’Etat fasse ce choix."

Hugo Septier