BFMTV

Commission d'enquête sur le Covid-19: la députée Brigitte Bourguignon veut des réponses "assez vite"

La députée du Pas-de-Calais a été choisie pour présider la commission d'enquête parlementaire sur la gestion de la crise du coronavirus qui doit siéger jusqu'au mois de décembre.

Masques, dépistages, places en réanimation... À la tête de la commission d'enquête parlementaire sur la gestion de la crise du coronavirus, la députée LaREM du Pas-de-Calais Brigitte Bourguignon espère obtenir des réponses rapidement.

"Il faut répondre assez vite aux premières questions, juin et juillet vont être actifs à ce sujet", a affirmé l'élue invitée de BFM Lille et BFM Grand Littoral ce lundi matin.

"Le temps de l'investigation n'est pas le temps médiatique. Il faut prendre le temps", a-t-elle rappelé, avant d'insister: "Il est évident qu'au mois de juillet nous allons accélérer et que nous allons faire énormément d'auditions pour parer au plus urgent". 

Une remontée dans le temps

Ces premières semaines d'enquête devraient ainsi permettre de répondre aux premières interrogations sur la gestion de crise, notamment la question des masques ou des dépistages. Mais Brigitte Bourguignon veut aussi pouvoir utiliser les six mois d'enquête, jusqu'à décembre, pour dresser "une généalogie de cette crise". 

"Une fois qu'on aura dit qu'il a manqué des masques et que c'est dû à ça, je ne vois pas l'intérêt de la chose, hormis si la seule envie est de désigner des coupables", a-t-elle avancé, disant vouloir "remonter dans le temps". 

Selon l'élue LaREM, cette crise ne peut trouver ses origines dans les deux seules premières années du quinquennat d'Emmanuel Macron. La présidente de la commission d'enquête entend donc auditionner les "anciens ministres de la Santé et les anciens responsables des services de santé, pas forcément toujours à charge". 

"On a tous envie de comprendre pour mieux répondre", affirme Brigitte Bourguignon. "La commission d'enquête n'est pas là pour désigner forcément des coupables mais comprendre ce qui a pu dysfonctionner par endroit et peut-être relever parfois ce qui a pu éviter d'autres drames". 

Benjamin Rieth