BFMTV

CAFE POLITIQUE - Le lave-vaisselle de Valérie Trierweiler

Valérie Trierweiler s'est livrée pendant près d'une heure sur le plateau de "C à vous", jeudi, sur France 5.

Valérie Trierweiler s'est livrée pendant près d'une heure sur le plateau de "C à vous", jeudi, sur France 5. - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Aujourd'hui, Juppé préféré des sympathisants UMP, le départ de Noël Mamère et le grand saut de Jérôme Cahuzac.

Opération séduction pour Valérie Trierweiler

Jeudi soir, la compagne de François Hollande était l’invitée de C à vous sur France 5. Avec pour mission de reconquérir l’opinion, explique Le Parisien. "Jamais elle ne s’était autant épanchée à la télévision sur sa vie privée, sa relation avec François Hollande ou son enfance", explique le quotidien. La première dame en a profité pour revenir sur son tweet qui avait fait polémique, expliquant: "sur Facebook on a des amis, sur Twitter on a des ennemis".

Une interview fleuve pour des révélations croustillantes: la première dame a ainsi expliqué "passer l’aspirateur pour (se) détendre". "Vider et remplir son lave-vaisselle de temps en temps ça fait du bien", a-t-elle ajouté. Croustillant.

Fillon? Copé? Non: Juppé

Alors que les militants UMP sont appelés, vendredi, à voter de nouveau sur les nouveaux statuts du parti mais aussi sur l’épineuse question d’une nouvelle élection, un sondage BVA pour Le Parisien teste les cadres du parti pour savoir qui "ferait un bon président de la République".

Conclusion, ni François Fillon, ni Jean-François Copé n’arrivent en tête: c’est Alain Juppé le préféré des sympathisants? Considéré comme "sympathique" par 42% des sondés contre 35% pour Fillon et 15% pour Copé, 54% pensent qu’il ferait un "très bon président".

Mamère lâche l'affaire

Il ne se sent "pas utile à l'Assemblée": le député écologiste Noël Mamère annonce dans Libération qu'il lâchera son poste de député de Gironde en juin 2014 s'il est élu à la mairie de Bègles pour la cinquième fois. "Je ne me sens pas utile à l'Assemblée, où mon groupe fait ce qu'il peut pour exister face à l'hégémonie du PS", explique cet ancien journaliste de 65 ans.

Et si Noël Mamère tient à partir en 2014 seulement, c'est pour pouvoir participer au vote de la loi sur le droit de vote des étrangers: "c'est moi qui l'ai proposé en 2000, il me tient donc particulièrement à coeur", explique-t-il.

Le grand saut de Cahuzac

Se dépasser, se faire peur, Jérôme Cahuzac n’a jamais caché aimer l’adrénaline. Le 6 octobre dernier, à sa demande, l’ancien ministre du Budget a passé la journée avec le groupe de commandos parachutistes de Calvi, raconte L’Express.

Au programme de la journée, un saut en chute libre en tandem avec un adjudant-chef, puis un débriefing de l’opération et un dîner avec les soldats. Un ministre "bien dans ses baksets", raconte le site de l’hebdomadaire, qui évoque son père officier de marine. C'était quelques mois avant le grand saut, qui mènera à ce qu'on connaît désormais sous le nom "d'affaire Cahuzac".

Ariane Kujawski