BFMTV

Breteau espère, Yade tempère

-

- - -

Alors que son ex-femme s'inquiète de son état physique et moral, le leader de l'Arche de Zoé "espère que justice sera faite le 14 janvier". Rama Yade, de son côté, précise que l'état ne mettra pas la main à la poche.

Agnès Breteau, l’ex-épouse du leader de l'Arche de Zoé est très inquiète : « Eric ne va pas bien du tout, physiquement et moralement ». Comme les autres membres de l’association et leurs proches qui les soutiennent, il espère que « justice sera faite le 14 janvier » prochain, date à laquelle ils comparaîtront devant le tribunal de Créteil. (voir extrait sonore ci-contre).
Cependant, les six condamnés de l’Arche de Zoé vont devoir se débrouiller seuls. Ils ont en effet été condamnés au Tchad à verser un peu plus de six millions d’euros de dommages et intérêts aux enfants tchadiens qu’ils voulaient amener en France. Mais la Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères, Rama Yade a été claire : l’état ne mettra pas la main à la poche. (voir extrait sonore ci-contre)

La rédaction