BFMTV

86.000 signataires en faveur d'une pétition en ligne sur le pouvoir d'achat des retraités

Retraités manifestant à Paris. (Photo d'illustration)

Retraités manifestant à Paris. (Photo d'illustration) - THOMAS SAMSON / AFP

Une retraitée nancéienne a déjà récolté 86.000 signatures ce mercredi sur internet pour sa pétition, lancée le 17 décembre, en faveur de l'indexation des retraites sur l'inflation.

Elle soutient les gilets jaunes mais juge que le sujet des retraites est le parent pauvre du débat suscité par le mouvement. C'est pourquoi Francine Vergon, retraitée de 68 ans, vivant à Nancy, a lancé sur internet le 17 décembre dernier une pétition exigeant l'indexation des retraites sur l'inflation. Elle commence par noter dans ce texte: "Monsieur Macron va supprimer la hausse de la CSG injustement établie pour les retraités ayant une retraite de plus de 1200 euros/mois. Cette suppression concernera les personnes touchant des pensions de - de 2000 euros."

Percevant pour sa part 954 euros de pension, elle ajoute:

"Les retraites n'ont plus été revalorisées depuis avril 2013 ce qui est scandaleux compte tenu de l'augmentation du coût de la vie. Tous ceux qui ont une pension de retraite de - de 1000 euros par mois sont les grands oubliés des mesures annoncées par Macron. Beaucoup d'entre nous ont du mal, eux aussi, à finir le mois."

"Je pense surtout aux retraités qui ont moins que moi" 

Mardi, elle a raconté auprès de France Bleu:

"Ma situation n'est pas florissante mais je pense surtout aux retraités qui ont moins ou rien du tout. Je connais des personnes avec 600€ par mois qui font les poubelles. Moi j'arrive encore à me débrouiller mais le jour où je n'y arriverai plus j'ai encore mes enfants. Ma fille me propose parfois de me faire un plein de nourriture, mais je n'aime pas ça, j'ai aussi du respect pour moi."

Elle compte transmettre sa pétition aux députés lorrains, voire à l'Elysée. 

Robin Verner