BFMTV

80 km/h sur les routes: Jacques Mézard ne veut pas lever le pied

Jacques Mézard

Jacques Mézard - LIONEL BONAVENTURE / AFP

A en croire les confidences du JDD parues ce dimanche, le ministre de la Cohésion des territoires serait opposé à la baisse de la vitesse maximale autorisée sur les routes nationales et départementales.

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, serait opposé, selon le JDD, à la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes nationales et départementales, mesure confirmée mardi par le Premier ministre Édouard Philippe à l'issue de la réunion du Comité interministériel de sécurité routière.

"ll est en train de chauffer tous les présidents de département contre la mesure", s'agace un conseiller de Matignon dans le JDD. "Bonjour la loyauté…"

Le gouvernement espère sauver entre 350 et 400 personnes par an grâce à cette mesure, la vitesse excessive ou inadaptée étant le premier facteur de mortalité sur les routes.

Parmi les autres mesures souhaitées par le gouvernement figurent notamment la multiplication des éthylotests antidémarrage et le durcissement de la législation sur le portable au volant, qui pourrait désormais entraîner un retrait de permis lors d'une infraction.

L.N.