BFMTV

Val-d'Oise: un gendarme et son épouse trouvés morts à leur domicile

Un gendarme adjoint volontaire s'est donné la mort lundi dans sa caserne près de Rennes

Un gendarme adjoint volontaire s'est donné la mort lundi dans sa caserne près de Rennes - Mychele Daniau - AFP

Un gendarme et son épouse ont été trouvés morts à leur domicile mercredi dans la caserne d'Auvers-sur-Oise. La femme, atteinte d'une maladie grave, avait déjà "exprimé des volontés suicidaires".

Un gendarme de 36 ans et son épouse, atteinte d'une grave maladie, ont été trouvés morts mercredi matin à leur domicile dans la caserne d'Auvers-sur-Oise (Val-d'Oise), a-t-on appris ce jeudi de sources concordantes. 

Il tue sa femme et se suicide

Selon les premiers éléments de l'enquête, "le militaire a mis fin à ses jours" après avoir "probablement" tué sa femme. Cette dernière, qui se trouvait "en fin de vie", avait "exprimé des volontés suicidaires", a précisé une source au sein des gendarmes, précisant ne pas savoir à quand remontaient les décès.

Le gendarme, "très apprécié" au sein de sa brigade, était suivi par un psychologue pour l'aider à faire face à l'épreuve de la maladie de sa femme, âgée de 34 ans, a ajouté cette source.

Les autopsies devaient être réalisées prochainement. L'enquête est pour l'heure confiée au groupement de gendarmerie du Val-d'Oise, selon une source proche du dossier.

M. F. avec AFP