BFMTV

Gard: il tente de vendre sa drogue à la criée et se fait arrêter par les gendarmes

Uniforme de gendarmerie.

Uniforme de gendarmerie. - AFP

Un homme qui vendait de la drogue à la criée, a été condamné à trois mois de prison avec sursis.

"Extra! Pas cher!", "Vingt euros! Vingt euros", criait le dealer tentant d'écouler sa drogue un soir de juillet lors d'une rave-party dans le Gard, espérant attirer les clients. Mais c'est finalement les gendarmes qui se sont intéressés aux offres du jeune originaire de Savoie, comme le révèle Objectif Gard.

Trois de prison avec sursis et 500 euros d'amende

Dans ses poches, les gendarmes vont trouver du cannabis mais également des cachets qui s'avéreront être des placebos sans le moindre effet. À la barre, il assure avoir investi 200 euros, espérant en tirer un gros bénéfice:

"J'avais besoin d'argent pour réparer ma voiture, je me suis dit 'pourquoi pas?'."

Avouant être un gros consommateur de stupéfiants, il avait consommé la plupart de son investissement auparavant. Sans casier judiciaire, il a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 500 euros d'amende.

G.D.