BFMTV

Un vigile filmé en train d'agresser un SDF en gare d'Amiens

Capture écran de la vidéo prise par un témoin qui a assisté à l'agression d'un SDF en gare d'Amiens le lundi 2 mai 2016.

Capture écran de la vidéo prise par un témoin qui a assisté à l'agression d'un SDF en gare d'Amiens le lundi 2 mai 2016. - Capture écran Mimi Moulus - Facebook

Une vidéo amateur tournée en gare d'Amiens lundi matin montre un agent de sécurité frapper violemment un homme sans abri à plusieurs reprises. Il a été suspendu provisoirement.

Sous les yeux et l'objectif d'un habitué de la gare SNCF d'Amiens, un vigile chargé de la sécurité a passé un tabac une personne sans domicile fixe lundi 2 mai. Choqué par ce qu'il a vu, le témoin a filmé une partie de la scène puis posté la vidéo sur Facebook, déjà vue près de 500.000 fois mardi en milieu d'après-midi.

Contacté par le site Francetv Info, le témoin raconte ainsi le début de la scène: 

"Comme tous les matins, j'allais chercher mes clopes à la gare quand j'ai vu le vigile s'énerver contre ce SDF que je croise régulièrement. Il l'a d'abord frappé dans le Photomaton, sans doute pour être moins vu, puis deux personnes ont tenté de l'arrêter."

La tentative s'est visiblement révélé infructueuse: l'agent de sécurité aurait rattrapé le sans-abri qui tentait de s'échapper et l'aurait jeté contre l'appareil, d'après le témoin qui dit avoir commencé à filmer à ce moment-là. "Si on le voit tituber, ce n'est pas à cause de l'alcool, mais des coups répétés", a-t-il expliqué à Francetv Info en parlant de la victime.

La SNCF, alertée par le témoin par le biais d'un jeu-concours qu'elle organise sur Instagram, a fait la réponse suivante: 

"Le comportement de cet agent d'une société privée de sécurité est inacceptable et répréhensible. SNCF mène une enquête sur le sujet auprès de son prestataire avec toute la sévérité qui s'impose".

Contactée par France 3 Picardie, la SNCF admet que "l'agent de sécurité a perdu son sang-froid", tout en pointant du doigt la responsabilité du SDF: "Il (le vigile) a peut-être été provoqué… L'homme [frappé] traîne très souvent à la gare et embête les voyageurs ou les agents de sécurité… Les circonstances expliquent que l'agent n'ait pas su se contenir, mais ça ne l'excuse pas absolument." Selon le témoin de l'agression, cité par Francetv Info, ce sans-abri est parfois "alcoolisé", mais jamais importun.

La victime n'aurait visiblement pas fait l'objet d'une hospitalisation ni de soins de la part des pompiers. On ignore pour l'heure si une plainte a été déposée.

Ma. G.