BFMTV
Police-Justice

Un témoin raconte la fuite de Redoine Faïd lors d'un contrôle de gendarmerie

-

- - BFMTV

Mardi, Redoine Faïd et un complice ont été repérés à Sarcelles dans le Val d'Oise. Les deux hommes ont pris la fuite lors d'un contrôle de gendarmerie. Un témoin a raconté la scène sur notre antenne.

Redoine Faïd, en cavale depuis son évasion le 1er juillet dernier, a été repéré, grâce à des images de vidéosurveillance à Sarcelles, dans le Val d'Oise mardi. Une voiture, dont le coffre était chargé d'explosifs, a été retrouvée sur les lieux, en l'occurrence le parking du centre commercial My Place. 

"Quand les gendarmes braquent..." 

Auparavant, il s'était soustrait à un contrôle de gendarmerie à Piscop, près de Sarcelles, sur les coups de 16h30, en compagnie d'un complice. Frédéric Lambert* a assisté à cette scène et nous en a fait part. "J’entends des gyrophares. Je vois une voiture, une Laguna, qui se décale sur la gauche comme si elle allait laisser passer la voiture de police. Donc je fais pareil, je me décale." La situation change alors de tournure:

"Et au moment où je me décale, je vois la Laguna arriver à fond, monter sur le terre-plein central, et la voiture qui la suit à vive allure. Ils arrivent au niveau du feu suivant où c’est souvent assez bouché. La Laguna tape sur un camion de plein fouet. Les gendarmes descendent de leur voiture, braquent la Laguna et à ce moment-là, le conducteur de la Laguna fait une marche arrière et part à toute allure, en dépassant tout le monde, en direction du centre commercial My Place."

Frédéric Lambert a conclu: "Quand les gendarmes braquent, on se dit que c’est quelqu’un de très recherché. Ce n’est pas un dealer ou une arrestation normale. Quand l’homme se met en marche arrière et part à vive allure, on comprend que ce n’est pas n’importe qui."

*Le nom a été modifié

Robin Verner avec Matthias Tesson