BFMTV

"Un terroriste de moins": quand Laurent Wauquiez se félicite de la mort de Chérif Chekatt

Laurent Wauquiez - Image d'illustration

Laurent Wauquiez - Image d'illustration - Philippe Desmazes - AFP

Chérif Chekkat a été abattu jeudi soir après avoir ouvert le feu sur une voiture de police.

Le président des Républicains Laurent Wauquiez s'est félicité de la mort de Chérif Chekatt, l'auteur de l'attaque meurtrière de Strasbourg, abattu par les forces de l'ordre jeudi soir.

"Un terroriste en moins. Merci aux forces de l’ordre", a-t-il assuré sur Twitter quelques dizaines de minutes après l'officialisation de la mort du suspect.

Peu après l'attaque, Laurent Wauquiez avait déjà tweeté déplorant une nouvelle attaque commise par un fiché S: "Combien d'attentats commis par des fichés S devons-nous encore subir avant d'adapter notre droit à la lutte contre le terrorisme?", s'était interrogé celui qui est également président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Les remontrances de Griveaux

Cette sortie avait alors irrité Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, qui avait dénoncé un concours de tweets: "Alors qu'hier, des personnes étaient décédées, des personnes étaient blessées, que des opérations de police étaient encore en cours, nous avons assisté à un concours de tweets emporté au finish par Laurent Wauquiez contre Marine Le Pen", avait-il déploré à l'issue du Conseil des ministres.

Guillaume Dussourt