BFMTV

Opération antiterroriste : une 12e personne interpellée

Une douzième personne a été interpellée à Torcy en Seine-et-Marne samedi

Une douzième personne a été interpellée à Torcy en Seine-et-Marne samedi - -

Une douzième personne a été interpellée samedi soir, en région parisienne, dans le cadre du vaste coup de filet antiterroriste mené ce week-end.

Jusqu’à présent, le nombre d’interpellés connus dans l'affaire du démantélement d'un réseau terroriste était de onze. Une douzième personne a été arrêtée samedi en fin début de soirée à Torcy en Seine-et-Marne.

Au total, douze personnes sont entendues lundi par la police. Figurent parmi ces gardés à vue : la deuxième épouse de Jérémy Sydney, le leader présumé du groupe terroriste qui a été abattu alors qu'il était sur le point de tirer sur les policiers. L'audition de la jeune femme, qui était présente au moment de l'assaut, a lieu à Strasbourg. Un membre du réseau est entendu actuellemnt à Paris, quatre à Cannes, et six autres à Torcy, en région parisienne.

La moitié de ces suspects sont considérés comme des membres actifs de cette cellule, les autres comme des satellites.

Les enquêteurs évoquent des profils à la "Mohamed Merah". Les suspects sont jeunes, ont entre 19 et 25 ans. Pour la pluart ce sont des petits délinquants qui se sont tournés vers l’islam radical. Selon une source proche du dossier, certains d’entre eux planifiaient des séjours sur les terres du jihad.

La garde à vue peut se prolonger jusqu’à mercredi. Certains pourraient être rapatriés à la DCRI. Sur cette affaire, une cosaisine peut être engagée, c’est-à-dire, que plusieurs juges seraient amenés à travailler sur l’affaire, comme c’était le cas pour Mohamed Merah.

BFMTV