BFMTV

Tarnac: 8 personnes renvoyées en correctionnelle mais pas pour "terrorisme"

-

- - -

Huit militants libertaires, dont Julien Coupat, ont été renvoyés en correctionnelle dans l'affaire du groupe Tarnac sur des sabotages de lignes TGV en 2008, a-t-on appris de sources concordantes.

Parmi les huit prévenus, Julien Coupat, leader présumé du groupe, sa compagne Yildune Lévy et deux autres personnes sont renvoyés en procès pour "association de malfaiteurs". La juge d'instruction antiterroriste en charge du dossier n'a pas suivi les réquisitions du parquet qui demandait que la circonstance aggravante d'"entreprise terroriste" soit retenue à l'encontre de trois militants, dont Julien Coupat et Yildune Lévy.

Dans son ordonnance rendue vendredi, Jeanne Duyé, la juge d'instruction antiterroriste en charge du dossier, n'a pas suivi les réquisitions du parquet qui demandait que la circonstance aggravante d'"entreprise terroriste" soit retenue à l'encontre de trois militants, dont Julien Coupat et Yildune Lévy.

E. M. avec AFP