BFMTV

Seine-Saint-Denis: l'IGPN saisie après l'interpellation violente d'un ado de 14 ans

L'IGPN (PHOTO D'ILLUSTRATION)

L'IGPN (PHOTO D'ILLUSTRATION) - Stéphane de Sakutin - AFP

L'adolescent s'est vu prescrire 14 jours d'ITT.

L'inspection générale de police nationale (IGPN) a été saisie après l'interpellation violente d'un adolescent âgé de 14 ans à Bondy, en Seine-Saint-Denis, a-t-on appris ce vendredi auprès du parquet de Bobigny.

L'adolescent blessé

L'interpellation a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, alors que l'adolescent était aperçu en train d'essayer de voler un scooter, selon une source policière.

"À la vue de la police, l'ado s'est enfui, il a fait une chute et s'est rebellé lors de son interpellation", indique une autre source policière. La police l'a conduit à l'hôpital "pour vérifier la compatibilité de son état avec une garde à vue", poursuit cette source. 

Le médecin a finalement décidé de le garder et lui a prescrit 14 jours d'ITT, indique le parquet de Bobigny.

Selon Le Parisien, l'adolescent s'est réveillé à l'hôpital avec une "fracture maxillaire gauche étendue de l'orbite à la lame papyracée". Il risque de donc de perdre son oeil. Il assure au quotidien avoir été passé à tabac et avoir reçu "des coups de pied derrière la tête et au visage". 

F.B avec AFP