BFMTV

Seine-et-Marne: deux policiers en garde à vue après avoir gazé un gardien de la paix en civil

Deux policiers ivres ont lancé du gaz lacrymogène sur un gardien de la paix en civil le 21 mai 2020 à Dammartin-en-Goële

Deux policiers ivres ont lancé du gaz lacrymogène sur un gardien de la paix en civil le 21 mai 2020 à Dammartin-en-Goële - AFP

Ivres au moment des faits, les deux hommes ont expliqué avoir voulu "voir ce que cela faisait" d'utiliser du gaz lacrymogène, rapporte Le Parisien.

Il promenait tranquillement son chien, jeudi soir à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, lorsque ce gardien de la paix en civil, qui officie en Seine-Saint-Denis, s'est fait agresser par deux hommes. Après avoir fait usage de gaz lacrymogène en sa direction, les deux individus s'enfuient en courant et pénètrent dans une résidence.

La victime a toutefois le temps de remarquer qu'ils portent un pantalon caractéristique de l'uniforme des forces de l'ordre, note l'adresse de l'immeuble et alerte les gendarmes.

"On voulait voir ce que ça faisait"

Envoyée sur place, la patrouille ne tarde pas à retrouver les agresseurs: deux policiers affectés à la police aux frontières de Roissy, révèle Le Parisien. Placés en garde à vue, les deux hommes ont reconnu avoir consommé du cannabis et bu du whisky, et expliqué avoir voulu "voir ce que ça fait" d'utiliser du gaz lacrymogène, précise le quotidien.

L'auteur présumé du tir a été présenté ce samedi devant le juge des libertés et de la détention. Il restera incarcéré jusqu'à lundi, tandis que son collègue a été remis en liberté.

Mélanie Rostagnat