BFMTV

Saint-Ivy: une jeune fille sauve des chatons jetés vivants dans une poubelle

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. - Pixabay

Camille, une Bretonne domiciliée dans le Finistère, a surpris un homme jeter des sacs dans une poubelle, avant de se rendre compte sur place qu'il s'agissait de bébés chats.

"Je n’aurais jamais cru que des actes aussi cruels pouvaient exister dans la vraie vie." Ce vendredi en fin de journée, une jeune Bretonne a sauvé quatre chatons âgés d'à peine dix jours dans une poubelle, rapporte Ouest-France. Camille, qui vit dans la commune de Saint-Ivy (Finistère), a été alertée par des miaulements, après avoir aperçu un homme visiblement gêné balancer des sacs plastiques noirs dans la poubelle.

Enfermés dans ces sacs remplis de litière sale, sous une chaleur de feu, les bébés chats étaient à bout de force et assoiffés. Avec sa mère, leur sauveuse a décidé de se tourner vers un vétérinaire... qui ne leur a pas été d'un grand secours: non-identifiés, les chats ne pouvaient pas être pris en charge et devaient être euthanasiés. 

Un délit passible d'une amende

Déterminées à sauver les félins, Camille et sa mère ont décidé de devenir famille d'accueil jusqu'à mi-octobre, date de fin de leur sevrage. Toujours selon le quotidien, trois d'entre eux seront alors mis à disposition pour l'adoption, à la SPA de Concarneau, tandis que le quatrième restera avec Camille.

D'un point de vue juridique, jeter des animaux sans défense dans une benne à ordures peut être passible d'une amende pour "sévices grave à un animal domestique", si tant est que l'on retrouve l'auteur des faits.

M. J.