BFMTV

Qui sont les victimes françaises du crash du vol d'Ethiopian Airlines?

Un homme portant un morceau de l'épave de l'avion de l'Ethiopian airlines, dimanche 10 mars 2019.

Un homme portant un morceau de l'épave de l'avion de l'Ethiopian airlines, dimanche 10 mars 2019. - MICHAEL TEWELDE / AFP

Neuf Français ont perdu la vie dimanche matin dans le crash d'un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines qui a fait au total 157 morts. Parmi ces victimes, un Franco-Tunisien de 38 ans et une Bretonne de 34 ans.

157 personnes parmi lesquelles 9 Français sont morts à bord du Boeing 737 d'Ethopian Airlines qui s'est écrasé ce dimanche matin au sud-est d'Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, juste après son décollage.

Ce lundi, le Quai d'Orsay ne communique toujours pas d'informations personnelles sur les victimes françaises mais confirme la mort de neuf ressortissants. Dimanche, Emmanuel Macron avait adressé dans un tweet ses "sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes".

Deux Français identifiés

Karim Saafi, un Franco-Tunisien de 38 ans particulièrement engagé dans le développement de l'Afrique, a péri dans le crash de l'avion, a annoncé son ami Yassine Bellatar dans une publication Facebook.

"'Il faut arrêter la bataille, il faut bâtir maintenant' furent les derniers mots de Karim... J’ai très mal au Coeur... Je viens de perdre mon jumeau...", a publié l'humoriste Yassine Bellatar. "Merci à tous pour vos mots, ceux qui l’ont connu ont mal certainement... On ne se relève pas de la perte d’un tel être, on vit avec... Difficile mais pas impossible nous nous étions dit."

Karim Saafi, co-président de l'African Diaspora Youth Forum in Europe, se rendait à Nairobi afin de participer aux réunions du Conseil économique, social et culturel de l'Union africaine qui se tenaient au Kenya, précise son ami au journal Le Parisien. Dans un communiqué, l'Union panafricaine de la jeunesse a pour sa part salué la mémoire de celui qui a été membre de son comité exécutif, "un grand leader de la jeunesse africaine". 

Des victimes de 35 nationalités

Sarah Auffret, une Bretonne de 34 ans est également morte dans le crash, rapporte le quotidien Ouest France. La jeune femme, originaire de la commune de Querrien dans le Finistère, travaillait dans une association de lutte contre le plastique dans les océans et se rendait à Nairobi pour la conférence annuelle de l'ONU sur l'environnement, comme de nombreux autres passagers du vol. 

L'ONU a fait savoir que 22 de ses employés étaient à bord de l'appareil dimanche. Parmi les victimes, de nombreux diplomates et employés d'organisations internationales, mais peu de touristes. Le Kenya paie le plus lourd tribut avec 32 ressortissants morts à bord. Mais on compte également 18 Canadiens, des Italiens, des Espagnols ou encore des Britaniques: au total, des victimes de 35 nationalités ont été identifiées. 

Jeanne Bulant