BFMTV

Producteur violemment frappé à Paris: les policiers mis en cause ont été entendus par l'IGPN

INFO BFMTV - Les agents mis en cause après le passage à tabac d'un producteur de musique ont été entendus dans le cadre de l'enquête administrative. Ils sont quatre à être suspendus.

Un quatrième policier a été suspendu de ses fonctions jeudi soir par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) après le passage à tabac du producteur Michel Zecler samedi soir à Paris, a appris BFMTV, confirmant une information de l'AFP. Ce quatrième mis en cause, arrivé en renfort, est accusé d'avoir lancé une grenade lacrymogène dans le studio de musique où a eu lieu la violente interpellation.

Les trois policiers ayant procédé à l'interpellation ont eux aussi été suspendus de leurs fonctions par le directeur général de la police nationale, Frédéric Veaux. Selon nos informations, ils ont été entendus jeudi par l'IGPN dans le cadre de l'enquête administrative. 

Une enquête judiciaire ouverte

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé qu'il demandera "la révocation" des policiers "dès que les faits seront établis par la justice". Une enquête judiciaire a également été ouverte pour "violences par personnes dépositaires de l'autorité publique" et "faux en écriture publique".

Sarah-Lou Cohen avec Ambre Lepoivre