BFMTV

Prison de Nanterre: un surveillant arrêté pour avoir fait passer des téléphones portables

Le suspect a été interpellé vendredi après la découverte d'un homme tué par balles. Photo d'illustration

Le suspect a été interpellé vendredi après la découverte d'un homme tué par balles. Photo d'illustration - AFP Archives

L'homme de 29 ans a été suspendu et placé sous contrôle judiciaire.

De surveillant à surveillé ? Un gardien de prison de la maison d’arrêt de Nanterre a été arrêté début juin pour avoir tenté de faire passer une dizaine de smartphones destinés à des détenus comme le révèle Le Parisien ce lundi. Le surveillant a été filmé en train de rentrer dans l’établissement pénitentiaire avec un sac remis par un inconnu juste avant sa prise de service. Une fois dans l’enceinte de la prison, le surveillant de 29 ans a de nouveau été filmé en train de déposer le sac dans une poubelle.

Pris la main dans le sac, il n’a eu d’autre choix que d’avouer. Placé en garde à vue, il a été mis en examen pour "corruption passive par personne dépositaire de l’autorité publique" et "tentative de remise illicite d’objets à un détenu". Il a expliqué avoir été payé 1.000 euros pour faire passer 10 iPhones et leurs chargeurs au sein de la prison. Les smartphones se vendent plus de 600 euros en détention et pullulent dans les cellules.

Suspension et contrôle judiciaire

Selon Le Parisien, c’est un renseignement qui a permis l’arrestation du gardien. Filmé par les caméras de vidéosurveillance de l’établissement déposant le sac dans une poubelle, il a ensuite pris ses fonctions, tandis qu’un détenu récupérait le contenu de la poubelle mais y laissait le sac de Smartphone.

Interrogé, le gardien a assuré ne pas connaître l’homme qui lui remettait le sac. Une thèse qui ne semble pas convaincre les enquêteurs chargés de l’affaire, toujours occupés à vérifier le scénario décrit par le mis en cause, assure Le Parisien. En attendant les conclusions de l’enquête, le gardien a été suspendu et placé sous contrôle judiciaire.

G.D.