BFMTV

Pétards du Nouvel An en Alsace: un jeune homme meurt à Haguenau

(photo d'illustration)

(photo d'illustration) - AFP

Le drame s'est déroulé "hors de tout contexte de violence urbaine" a précisé la préfecture.

Au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, un jeune homme de 27 ans a trouvé la mort à Haguenau dans le département du Bas-Rhin, touché par un "mortier", détaille la préfecture.

Chaque année dans cette région réputée pour l'usage des pétards, ces derniers entraînent de graves blessures au moment du passage à la nouvelle année. 

Cet accident s'est déroulé "hors de tout contexte de violence urbaine", ont précisé les autorités, alors que les mortiers et autres gros pétards sont souvent dirigés contre les forces de l'ordre. Le parquet de Strasbourg a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances du décès.

Une cinquantaine de blessés dans le Bas-Rhin

Au total, une cinquantaine de personnes ont été blessées dans le département au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, contre 57 lors du passage à l'année 2019. Parmi ces blessés, âgés de 4 à 57 ans, deux vont garder des séquelles définitives, 31 des séquelles temporaires. 17 personnes ont été blessées de manière bénigne.

Dans le détail, 43% des victimes ont été blessées aux mains, et 20% aux yeux.

L'an dernier, deux jeunes hommes - un de 15 ans, un de 20 ans - avaient eu des doigts amputés à cause de pétards. En 2012 et 2013, trois personnes étaient mortes lors du réveillon.

Nombreux pétards

En Alsace, la Saint Sylvestre est célébrée à grand renfort de feux d'artifice et de pétards, souvent achetés en Allemagne où la législation sur les engins pyrotechniques est plus libérale.

Dans le Bas-Rhin, comme les années précédentes, un arrêté préfectoral est venu durcir de début décembre à début janvier les règles entourant les pétards. Il interdit notamment de les transporter et de les manier dans tous les lieux de grand rassemblement et d'utiliser ceux "susceptibles d'être détournés pour un usage à tir tendu vers les personnes". 

HS avec AFP