BFMTV

Pau: cinq personnes dont un enfant meurent dans un incendie

Sur les lieux de l'incendie, mardi matin.

Sur les lieux de l'incendie, mardi matin. - Iroz Gaizka

Des traces de violence ont été trouvées sur certaines victimes de l'incendie.

Cinq personnes, dont un enfant de deux ans, sont mortes mardi au petit matin dans un incendie à Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques. Le feu a pris au premier étage d'un immeuble de centre-ville. Les pompiers sont arrivés sur place à 6h40, ils ont pu rapidement maîtriser l'incendie et évacuer 27 personnes. Ils ont également constaté des traces de sang aux abords d'un appartement. "Il y a des traces de violences sur un couple et l'épouse de l'autre", selon une source proche de l'enquête.

Parmi les victimes, seul le père de famille a pu être formellement identifié, selon cette même source. La mère de l'enfant pourrait également en faire partie. L'enfant, lui, n'aurait pas subi de violences et serait mort des suites de l'incendie. La police judiciaire est sur place. Des autopsies devraient avoir lieu dans les prochains jours. 

Un couple franco-espagnol

Selon une voisine qui résidait dans l'immeuble, l'appartement était occupé par un couple franco-espagnol, parents d'un enfant de deux ans. L'homme était français. Sa femme, une Espagnole d'une trentaine d'années, était professeur. Les parents de la jeune femme, des Espagnols de Saragosse (nord-est de l'Espagne), étaient venus leur rendre visite à Pau. "Une grosse dispute a éclaté à cinq heures du matin, j'ai entendu des cris d'enfants", a témoigné cette voisine.

"La jeune femme a été trouvée ligotée et bâillonnée avec de l'adhésif autour du cou", précise une source. Selon des voisins interrogés par le quotidien Sud Ouest, "les disputes étaient fréquentes au sein du couple". Selon un collègue de l'épouse, interrogé par le quotidien, elle aurait récemment porté plainte pour violences contre son mari. 

A. K. avec Mélanie Vecchio et AFP