BFMTV

Nord: un policier percuté par un automobiliste lors d'un contrôle routier

Photo d'illustration

Photo d'illustration - AFP

Le chauffard, soupçonné d'être un passeur de migrants, a percuté le fonctionnaire de police lors d'un contrôle routier à la frontière belge, sur l'A16.

Un policier a été légèrement blessé aux jambes lors d'un contrôle routier sur l'autoroute A16, à la frontière belge, dans la nuit de mardi à mercredi, aux alentours de midi et demi. Un automobiliste a forcé un barrage dans le sens Belgique - France, percutant sur son passage le fonctionnaire de police.

Lors de leur intervention pour tenter de contrôler le conducteur, les forces de l'ordre ont fait usage de leur arme, blessant le chauffard par balle au niveau du bras, rapporte le SDIS du Nord.

L'automobiliste et le policier blessés ont tous deux été transportés au Centre Hospitalier de Dunkerque. Deux ambulances, un véhicule de secours routier et dix sapeurs-pompiers ont été mobilisés lors de cette intervention.

"Rester prudent"

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'individu de 27 ans, d'origine irakienne, était stationné sur la bande d'arrêt d'urgence lorsqu'il a été approché par des policiers de la PAF (police aux frontières) qui le soupçonnaient "d'être impliqué dans des activités de passeurs" de migrants, a déclaré à l'AFP le procureur de Dunkerque Sébastien Piève.

"Les éléments recueillis permettent d'envisager" que le mis en cause a alors "réagi de manière hostile, percutant volontairement" l'un des policiers, a poursuivi le procureur, souhaitant "rester prudent" alors que "le mis en cause n'a pas encore été entendu" sur sa version des faits.

L'individu "semblait transporter" des migrants au moment de l'incident, mais "ces personnes ont pris la fuite à la faveur du contrôle et du tumulte qui a suivi", a-t-il ajouté.

L'homme pourrait être poursuivi "pour tentative d'homicide aggravée" sur personne dépositaire de l'autorité publique, ainsi que pour "aide à l'entrée et au séjour irrégulier" d'étrangers.

Juliette Mitoyen avec AFP