BFMTV

Nord: le corps de Yolan Delannoy, 17 ans, retrouvé dans la Deûle 

Une partie du corps du jeune homme a été retrouvé (Photo d'illustration) - AFP

Une partie du corps du jeune homme a été retrouvé (Photo d'illustration) - AFP - -

L'adolescent avait quitté le domicile familial de Wavrin dans le Nord, le soir du 15 décembre 2018, avant de disparaître. Une partie de son corps a été retrouvé dans la Deûle.

Une partie du corps de Yolan Delannoy, jeune homme de 17 ans disparu il y a plus d'un mois dans le Nord, a été retrouvé dans le canal de la Deûle, a-t-on appris du parquet de Lille ce lundi, confirmant une information du Parisien

Selon nos informations, son corps a été retrouvé à proximité du lieu supposé de sa disparition. L’autopsie et des analyses ADN ont permis de confirmer qu’il s’agissait bien de Yolan Delannoy, mais n’ont pas permis de déterminer les causes de sa mort. 

L'adolescent avait disparu dans la soirée du samedi 15 décembre dernier, après avoir quitté à pied le domicile familial situé dans la commune de Wavrin, près de Lille.

Plus d'accusé de réception dès 23h40

Yolan Delannoy, apprenti carreleur dans le bâtiment, était passionné de moto et de pêche, rapporte le Parisien. Le soir de sa disparition, il avait simplement dit à sa mère "je sors", sans préciser où et avec qui il sortait.

À 23h40, sa mère Merika lui envoie un message pour savoir à quelle heure il compte rentrer, mais celui-ci n'accuse pas réception. Merika contacte alors la gendarmerie, qui prend la disparition au sérieux et lance rapidement des recherches, en vain. D'après nos informations, les parents du mineur ont d'ores et déjà été informés de la découverte et une association d'aide aux victimes a été missionnée pour les soutenir.

À la suite de la découverte du corps, une information judiciaire a été ouverte pour approfondir les investigations. Selon nos informations, d’autres analyses sont en cours, ainsi que des recherches pour retrouver le reste du corps. La gendarmerie s'est saisie de l’enquête.

Cécile Ollivier avec Jeanne Bulant