BFMTV

Nîmes: un élève de l'école de police suspendu après avoir fait circuler une vidéo de Daesh

Un élève de l'école de police de Nîmes a été suspendu après avoir fait circuler une vidéo de propagande de Daesh. (Photo d'illustration)

Un élève de l'école de police de Nîmes a été suspendu après avoir fait circuler une vidéo de propagande de Daesh. (Photo d'illustration) - AFP

Un élève d'une école de police de Nîmes, âgé d'une trentaine d'années, a été suspendu vendredi, pour avoir fait circuler auprès de ses camarades une vidéo de propagande de l'organisation terroriste.

Ce sont ses camarades, choqués, qui ont alerté la direction. Un élève policier de l'école de Nîmes a été placé en garde à vue, puis suspendu vendredi, après avoir fait circuler une vidéo de propagande de Daesh, rapporte France Bleu. Celle-ci était dans son téléphone portable.

Selon l'IGPN, la police des polices, la police judiciaire et la direction, l'homme, âgé d'une trentaine d'années, n'a cependant aucun lien avec l'organisation jihadiste.

"C'est de la bêtise, c'est un idiot. Toutes les vérifications ont été faites, il n'a aucun lien avec le groupe terroriste, il n'est pas musulman, il n'est pas radicalisé", a affirmé le directeur de l'établissement auprès de France Bleu.

D'ici quelques semaines, l'élève policier doit passer devant le conseil de discipline de Paris, qui devra statuer sur son renvoi de l'école. 

Alexandra Milhat