BFMTV

Nicole Belloubet évoque des interpellations préventives avant la mobilisation de samedi

Invitée ce vendredi soir sur notre antenne, la ministre de la Justice Nicole Belloubet, a annoncé que des interpellations préventives avaient eu lieu, à la veille d'une nouvelle journée de mobilisation des gilets jaunes.

Après les événements violents des dernières semaines, notamment sur les Champs-Elysées, le gouvernement veut à tout prix contenir les violences urbaines survenues en marge de la mobilisation des gilets jaunes. Invitée vendredi soir sur notre antenne, Nicole Belloubet, la ministre de la Justice, a ainsi évoqué des interpellations préventives à la veille de la nouvelle mobilisation des gilets jaunes prévue ce samedi.

"Nous avons pris un certain nombre de dispositions préventives. Nous cherchons absolument à éviter les violences et les heurts et sur la base du code de procédure pénale il y a des interpellations qui ont été lancées par les procureurs", a-t-elle assuré, évoquant une vingtaine d’interpellations, rendues possibles en cas de risques de troubles directs à l'ordre public.

Contrôles d'identités

Des interpellations préventives qui répondent à la demande de plusieurs élus, notamment le maire du 17e arrondissement de Paris, Geoffroy Boulard: "Nous avons demandé à ce qu'il y ait un travail qui se fasse en amont avec des interpellations préventives", avait-il assuré mercredi sur BFM Paris.

La garde des Sceaux a affirmé que des personnes, déjà condamnées pour des faits de violences urbaines, pourraient être également interdites de se rendre sur les lieux de manifestations après des contrôles d'identité.

Les commerçants des Champs-Elysées appelés à fermer leurs enseignes

"Dans les dispositions que nous avons prises, des contrôles d’identité pourront être effectués et pourront nous permettre de vérifier que des gens, qui à la suite des manifestations précédentes, auraient fait l’objet d’une interdiction de paraître, c'est-à-dire de se rendre dans certains lieux, ces contrôles d’identité nous permettront de les en empêcher", a affirmé Nicole Belloubet.

Plusieurs mesures préventives ont été prises un peu partout en France, afin de limiter les dégâts et de pouvoir mobiliser le plus de policiers possibles. Plusieurs rencontres du championnat de France de football ont été reportées. À Paris, la préfecture de police a appelé les commerçants du quartier des Champs-Elysées à fermer leurs enseignes et a demandé aux entreprises de travaux publics de retirer des chantiers en cours tout matériau pouvant être utilisé comme projectile. Par ailleurs, le marché de Noël des Tuileries sera fermé au public samedi.

G.D.