BFMTV

Nantes: un policier en garde à vue après avoir blessé un homme avec son arme

Ils ont été pris en chasse par leur victime avant d'être interpellés par une patrouille de la brigade canine.

Ils ont été pris en chasse par leur victime avant d'être interpellés par une patrouille de la brigade canine. - Gérard Julien - AFP

Passé à tabac avant d'ouvrir le feu, le policier a été placé en garde à vue ainsi que ses agresseurs.

Un policier de la Bac, qui n'était pas en service, est en garde à vue après avoir blessé un homme à Nantes dans la nuit de samedi à dimanche avec son arme de service après avoir été roué de coups, a appris l'AFP auprès du parquet.

"Il y a eu une altercation vers 3h00 du matin dans une rue de Nantes entre ce policier de la brigade anti-criminalité et un groupe de quatre personnes. Le policier a fait usage de son arme de service dans des circonstances qui restent encore à déterminer", a déclaré à l'AFP Pierre Sennès, procureur de la République de Nantes.

Cinq personnes en garde à vue

Au total 5 personnes sont en garde à vue, le policier pour "violences par personne dépositaire de l'autorité publique" et les quatre autres pour "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique", a précisé le procureur. 

Une enquête a été confiée au service régional de la police judiciaire et à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). L'homme, un trentenaire blessé à l'abdomen, a été transporté au CHU de Nantes. Ses jours ne sont pas en danger. Le policier présente quant à lui des traces de coups à la tête et doit passer un scanner ce dimanche, a indiqué le procureur, ajoutant ne "pas avoir encore assez d'éléments sur le déroulement".

Selon Ouest-France, le fonctionnaire a entendu des éclats de voix dans la rue, se serait dirigé vers un groupe de personnes et aurait été passé à tabac avant de faire usage de son arme de service. Selon Presse Océan, le blessé était sorti de prison il y a quelques semaines. Il avait été condamné pour des cambriolages.

Guillaume Dussourt avec AFP