BFMTV

Nancy: une femme tuée par son mari devant leur petit garçon

Il est venu se dénoncer auprès de sa belle-soeur.

Il est venu se dénoncer auprès de sa belle-soeur. - AFP

Une mère de famille de 39 ans a été tuée d'une dizaine de coups de couteau par son mari. Il a expliqué son geste par une crise de jalousie.

Une femme de 39 ans est morte dans la nuit de samedi à dimanche, à Vandoeuvre-lès-Nancy, en Meurthe-et-Moselle. Mère de famille, elle a été tuée par son mari à leur domicile familial devant l'un de leur enfant, âgé de deux ans. Le père, interpellé juste après les faits, a été déféré et mis en examen pour "meurtre commis par conjoint".

Samedi soir, la mère de famille se trouve avec ses trois enfants chez sa soeur, dans un immeuble voisin du sien, où elle a prévu de passer la nuit. Les deux femmes préparent un voyage en Algérie, rapporte Le Républicain Lorrain. Mais vers 1 heure du matin, son mari vient sonner prétextant se sentir mal, avant de repartir chez lui.

Une dizaine de coups de couteau

Son épouse, inquiète, décide de le rejoindre. Elle emmène avec elle le plus jeune de ses enfants, un petit garçon âgé de deux ans. Quelques minutes plus tard, le mari de la victime se présente une fois au domicile de sa belle-soeur, son enfant dans les bras. Face à elle, il avoue avoir tué son épouse. La soeur et son mari se ruent alors au domicile voisin et font la macabre découverte.

La mère de famille gît dans un bain de sang, son corps bloqué entre le lit et le mur. Au total, elle aurait reçu une dizaine de coups de couteau, notamment à la gorge, au thorax et dans le dos. Interpellé à proximité de son domicile, l'homme, âgé de 39 ans a justifié son geste par une crise de jalousie.

J.C.