BFMTV

Meurtre d'Angélique: le suspect est mis en examen

L'homme qui a avoué avoir tué et violé Angélique dans le département du Nord mercredi a été mis en examen ce lundi soir pour séquestration, viol et meurtre.

David R., un chauffeur de bus de 45 ans, qui a avoué avoir violé et tué Angélique a été mis ce lundi soir en examen pour séquestration, viol et meurtre. C'est l'avocat du suspect qui l'a confié à BFMTV. 

Le suspect connaissait bien Angélique pour avoir été longtemps le voisin de la famille. Les faits, retracés dans leur douloureux détail ce lundi par le procureur de la République de Lille Thierry Pocquet du Haut-Jussé, se sont déroulés mercredi dernier à Wambrechies, dans le Nord. 

Il a avoué avoir étranglé Angélique 

Comme le magistrat l'a expliqué, David R. a dit aux enquêteurs s'être trouvé ce jour-là "dans un état second" notamment en raison de la consommation de quelques bières. Décidant alors de prendre l'air, il a croisé l'adolescente de 13 ans et a eu "envie d'elle", d'après les termes qu'il a utilisés devant les interrogatoires. Il a alors prétexté avoir quelque chose à rendre au père d'Angélique pour attirer celle-ci chez lui. Là, cet homme, lui-même père de famille, a violé Angélique et, constatant qu'elle se débattait, a résolu de la tuer en l'étranglant. 

Une fois son crime accompli, il a pris la route avec la dépouille d'Angélique et l'a déposée dans un fourré après avoir essayé de creuser un trou. Le corps de la victime a été découvert dans ce bois situé à Quesnoy-sur-Deûle dans la nuit de samedi à dimanche. 

R.V.