BFMTV

Marseille: un parrain présumé de la cocaïne écroué

Les allers-retours incessants vers l'aéroport de Toulouse ont intrigué les enquêteurs (illustration)

Les allers-retours incessants vers l'aéroport de Toulouse ont intrigué les enquêteurs (illustration) - -

Quatre personnes, dont un "gros bonnet" ont été interpellées à Toulouse et écrouées à Marseille, dans le cadre d'un vaste réseau de cocaïne.

Coup de filet dans le sud de la France. Quatre personnes ont été écrouées mercredi dans la région marseillaise après avoir été interpellées samedi à Toulouse, dans le cadre d'une vaste enquête sur un réseau d'importation de cocaïne, a-t-on appris auprès de la police, confirmant une information du Parisien.

Une valise contenant 17 kg de cocaïne, que deux des hommes interpellés venaient de récupérer à l'aéroport de Toulouse, a été saisie lors de l'opération.

"En la coupant, cette drogue aurait permis d'inonder le marché à Montpellier et à Marseille", a indiqué une source policière, ajoutant qu'"il y avait de quoi être le principal fournisseur de Montpellier et peut-être de Marseille".

Des armes aux domiciles des trafiquants

En cours d'analyse, la drogue venait a priori de République dominicaine et était très pure. L'une des quatre personnes interpellées, Sabri Chorfia, est bien connu des services de police. A seulement 30 ans, il est soupçonné d'être l'un des principaux fournisseurs de cocaïne à Marseille.

Des perquisitions aux domiciles des trafiquants présumés ont permis de saisir un fusil à pompe et des pistolets automatiques, ainsi que 7.000 à 8.000 euros en liquide.

Les personnes interpellées faisaient l'objet depuis plusieurs mois d'une surveillance de la police, qui avait noté de fréquents déplacements à l'aéroport de Toulouse. La police judiciaire de Marseille a été co-saisie de l'enquête avec le SRPJ de Montpellier et l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants.

A. G. avec AFP