BFMTV

Lille: deux hommes soupçonnés d'être les proxénètes d'une ado de 15 ans

Une voiture de police (photo d'illustration)

Une voiture de police (photo d'illustration) - AFP

Deux hommes âgés d’une trentaine d’années, ont été interpellés lundi à Loos, près de Lille, suspectés d’avoir fait travailler une prostituée mineure, et d’avoir empoché ses gains. Les clients prenaient rendez-vous via un site de petites annonces sur Internet.

Deux hommes soupçonnés de prostituer une adolescente de 15 ans via un site de petites annonces sur Internet ont été arrêtés lundi par la brigade des mœurs et de lutte contre le proxénétisme de la Sûreté de Lille.

Débutées en mai, les recherches menées par les policiers ont permis de retrouver rapidement la trace de la jeune fille sur le Web. Et dans la foulée, un appartement situé en banlieue de Lille, à Loos, est identifié. C’est ici qu’elle recevait ses clients.

Les enquêteurs placent alors le logement sous surveillance et découvrent que l’adolescente est "protégée" par deux hommes, âgés de 33 et 38 ans, déjà connu de la justice. Ils sont suspectés d’être ses proxénètes, d’empocher tout ou partie de ses gains et, à l’occasion, de dépouiller des clients en les menaçant de révéler leurs relations avec une prostituée mineure.

Plus de 3.000 euros saisis

L’enquête en est à ce stade lorsque, subitement, l’ado et les deux adultes disparaissent. Les policiers la retrouvent vite, là encore, sur Internet : elle continue à travailler, mais 1000 kilomètres plus au sud, entre Béziers et Montpellier. Elle revient finalement à Loos où, ce lundi 18 juillet, les policiers lillois l'interceptent et interpellent les deux suspects.

La Voix du Nord rapporte que les deux hommes ont depuis été placés en garde à vue à l’hôtel de police de Lille, suspectés de proxénétisme aggravé. Dans l’appartement, les policiers ont saisi plus de 3.000 euros en liquide.

L’adolescente, originaire de Belgique, est entendue comme victime. Elle dit se prostituer depuis un an, selon un schéma malheureusement classique: une rencontre avec un homme plus âgé, un début d’histoire d’amour, puis la jeune femme, devenue totalement dépendante de "l’amoureux", est mise au travail.

Les deux suspects restent, pour l’instant, en garde à vue. L’enquête se poursuit.

H.M.