BFMTV

"Les petits caïds n'impressionnent personne": Darmanin réagit après l'attaque de Champigny-sur-Marne

Le ministre de l'Intérieur a apporté ce dimanche son soutien aux policiers, réaffirmant que la lutte contre les stupéfiants allait se poursuivre malgré cette attaque.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin a réagi ce dimanche après l'attaque d'un commissariat à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne. Liant cet incident avec la lutte des forces de l'ordre contre le trafic de drogues, il a exprimé son "soutien total" aux policiers et affirmé que la lutte contre les stupéfiants allait se poursuivre.

"Les petits caïds n’impressionnent personne et ne décourageront pas notre travail de lutte contre les stupéfiants. Heureusement aucun blessé dans l’agression visant le commissariat de Champigny cette nuit. Soutien total à nos policiers qui font un travail difficile."

Une quarantaine de personnes se sont attaquées samedi soir au commissariat avec des tirs de mortiers d'artifice, sans faire de blessés. Plusieurs véhicules de police ont été dégradés ainsi que la porte vitrée d'entrée du commissariat qui est situé au coeur d'une cité de la ville, proche du bois de Vincennes.

Cette attaque survient après celle mercredi soir de deux policiers, en civil, blessés par balles à Herblay, dans le Val-d'Oise, alors qu'il étaient en mission.

"Il est grand temps que le gouvernement se saisisse des violences commises contre les forces de l'ordre (...) Plus personne ne respecte les forces de l'ordre et le gouvernement n'a pas réussi malheureusement à inverser cette tendance", a de son côté réagi le délégué général du syndicat Alliance, Frédéric Lagache.

Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV