BFMTV

Le premier "revenant" français à avoir été condamné pour terrorisme est sorti de prison

Un surveillant dans les couloirs de la prison de Bois d'Arcy, située dans les Yvelines, le 8 juillet 2014. (Photo d'illustration)- KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Un surveillant dans les couloirs de la prison de Bois d'Arcy, située dans les Yvelines, le 8 juillet 2014. (Photo d'illustration)- KENZO TRIBOUILLARD / AFP - -

Le premier Français condamné pour terrorisme islamiste a été libéré de prison ce lundi matin, au terme de sept ans de prison. Cet individu avait été condamné pour s'être rendu en Syrie en 2012.

Flavien Moreau, le premier "revenant" français à avoir été condamné par la justice, est sorti de prison ce lundi matin, a appris BFMTV de sources judiciaires, confirmant une information de Ouest-France.

Cet homme de 33 ans est un des cas emblématiques du jihadisme français: c'est un Français, qui s'était converti et radicalisé en prison, après un parcours de délinquant de droit commun, et qui avait fait un séjour en Syrie en 2012. Il avait été arrêté en 2013, et condamné en 2014 à sept ans de prison.

Sous surveillance judiciaire

Mais depuis sa libération de la prison de Condé-sur-Sarthe ce lundi matin, Flavien Moreau fait l'objet d'une surveillance judiciaire qui va durer un an. Dans ce cadre, il devra se soumettre à certaines obligations sous peine d'être réincarcéré: répondre aux convocations régulières d'un juge d'application des peines et du service pénitentiaire d'insertion et de probation, se soigner, trouver un travail, ne pas posséder d'arme, ou encore ne pas se rendre à l'étranger sans autorisation du juge.

Il va également faire l'objet d'une surveillance administrative avec une assignation dans sa commune. 

En 2020, la justice prévoit la sortie de prison de 42 personnes définitivement condamnées pour des faits liés à du terrorisme islamiste, qu'il s'agisse de combattants partis sur zone ou de personnes condamnées pour financement du terrorisme. 

Alexandra Gonzalez avec Jeanne Bulant