BFMTV

La communauté d'agglomération de Melun jugée pour la pollution d'un incinérateur

La fumée de l'incinérateur est directement mise en cause (illustration)

La fumée de l'incinérateur est directement mise en cause (illustration) - alainalele / CC / Flickr.com

Face au taux élevé de cancers de ses habitants, la ville de Maincy avait porté plainte en 2003.

La communauté d'agglomération de Melun Val-de-Seine sera jugée à partir du 27 novembre à Paris pour mise en danger d'autrui en raison de la pollution de l'usine d'incinération de déchets de Vaux-le-Penil (Seine-et-Marne), a annoncé jeudi l'avocat des parties civiles.

Selon un communiqué de Me Pierre-Olivier Sur, c'est la première fois qu'un propriétaire-exploitant d'un incinérateur de déchets ménagers est renvoyé devant le tribunal correctionnel.

Dioxines "2000 fois" supérieures à la norme

L'affaire avait démarré en 2003 avec la plainte de la commune de Maincy (Seine-et-Marne), qui se trouvait sous les vents dominants de l'usine d'incinération, qui était en service de 1965 à 2002, et celle d'une centaine de riverains, dont beaucoup sont atteints de cancers. Le dossier a par la suite été transmis au pôle santé publique du tribunal de grande instance de Paris.

Selon le communiqué, l'usine "rejetait un taux exceptionnellement élevé de dioxines (2.000 fois supérieur à la norme)", rappelant que "les dioxines sont classées parmi les dix substances chimiques les plus toxiques et font partie des perturbateurs endocriniens".

Xavier Allain avec AFP