BFMTV

L'auteur présumé de l'attentat de la prison de Condé-sur-Sarthe mis en examen

Le centre pénitentiaire d'Alençon-Condé-sur-Sarthe. (Photo d'illustration)

Le centre pénitentiaire d'Alençon-Condé-sur-Sarthe. (Photo d'illustration) - Jean-François Monier - AFP

INFO BFMTV - Michaël Chiolo a été mis en examen pour tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste, et association de malfaiteurs terroriste criminelle en récidive légale.

Accusé d'avoir agressé deux surveillants dans l'un des centres les plus sécurisés de France, Michaël Chiolo a été mis en examen lundi des chefs de tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle en récidive légale, a appris BFMTV de sources concordantes. Il a été placé en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet de Paris.

Le 5 mars dernier, ce détenu de 27 ans a agressé et blessé deux surveillants au centre pénitentiaire d'Alençon-Condé-sur-Sarthe. Lors de la visite de sa femme en unité de vie familiale, cette dernière avait simulé un malaise pour faire venir les agents. Le couple les avait attaqués avec un couteau en céramique. Il s'était ensuite retranché dans la prison. La compagne du détenu a été tuée lors de l'assaut.

Michaël Chiolo purgeait une peine de 30 ans de réclusion criminelle pour avoir séquestré et torturé en 2012 un octogénaire, mort étouffé. La victime était un ancien résistant et rescapé des camps nazis. Michaël Chiolo s'est converti à l'Islam en 2010 et est fiché au FSPRT, le fichier pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste.

Sarah-Lou Cohen