BFMTV

INFO BFMTV - Suicide de l'ex-femme de Cantat: la justice ne rouvre pas l'enquête

Bertrand Cantat, aux funérailles d'Alain Baschung, en 2009.

Bertrand Cantat, aux funérailles d'Alain Baschung, en 2009. - -

L'ancien compagnon de Kristina Rady est convaincu que Bertrand Cantat, qui a également partagé la vie de la jeune femme, est responsable de son suicide. A ce stade, toutefois, la justice a décidé de ne pas donner suite à ces accusations.

Compte tenu des éléments en sa possession, le parquet de Bordeaux a décidé de ne pas donner suite aux accusations de l'ex-mari de Kristina Rady, François Saubadu. Mais n'exclut pas de réviser cette décision dans l'avenir. Auditionné le mois dernier par la police, François Saubadu reste convaincu, lui, que son ex-compagne, également ex-femme de Bertrand Cantat, ne s'est pas suicidée et est morte de violences conjugales.

Devant les enquêteurs, il a notamment évoqué des hématomes sur son visage, laissant entendre qu'elle avait pu être violentée par le chanteur, qui a purgé une peine de prison pour avoir tué Marie Trintignant, et revient désormais sur la scène musicale. En vain.

Plainte de Cantat pour "diffamation"

En revanche, la justice risque de poursuivre François Saubadu. L'homme est visé par une plainte pour diffamation déposée par le chanteur au début du mois de novembre, à la suite d'une interview accordée au magazine VSD, où il évoquait la "terreur psychologique" que Bertrand Cantat aurait fait régner au sein du couple.

Kristina Rady, mère de deux enfants avec Bertrand Cantat et divorcée de lui en 2002, a toujours montré un soutien sans faille à son ex-mari lors du procès pour le meurtre de Marie Trintignant, morte de violences conjugales. Kristina Rady s'est pendue à son domicile en 2010, une nuit où Bertrand Cantat, alors sorti de prison, dormait sous le même toit.

A. G. avec Sarah-Lou Cohen