BFMTV

Fraude fiscale: Thévenoud se dit victime "d'acharnement"

L'ancien secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Thomas Thévenoud.

L'ancien secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Thomas Thévenoud. - Bertrand Guay - AFP

Le parquet de Paris a été saisi d'une plainte pour fraude fiscale contre Thomas Thévenoud et son épouse, qui n'avaient pas payé leurs impôts durant plusieurs années, révèle Le Monde.

Le député Thomas Thévenoud, ex-socialiste, se retrouve dans le collimateur de la justice. Selon les informations recueillies par Le Monde, la commission des infractions fiscales de Bercy a saisi le parquet de Paris d'une plainte pour "fraude fiscale" contre l'ancien secrétaire d'Etat, contraint de démissionner en septembre dernier du gouvernement Valls après des révélations de fraudes.

Lundi, il a fait part de sa colère auprès de BFMTV.

"C'est de l'acharnement. C'est une décision politique, et je me défendrai. Je suis parfaitement à jour dans mes obligations, je ne dois plus un centime à l'Etat".

"Phobie administrative"

La plainte a été déposée le 19 mai dernier contre Thomas Thévenoud et sa compagne, selon le quotidien. L'éphémère secrétaire d'Etat au commerce extérieur - il n'a tenu que neuf jours en poste - n'avait pas payé ses impôts durant plusieurs années, avant de régulariser sa situation. "Je ne suis pas un fraudeur, je suis un contribuable négligent", avait-il déclaré à l'époque.

Lundi, il a réitéré ses déclarations auprès de BFMTV, expliquant qu'il paye ses impôts désormais sous forme de mensualité, au 15 de chaque mois. "J'ai payé chaque année mes impôts, avec des pénalités de retard. J'ai corrigé mes fautes. Je n'ai jamais dissimulé quoi ce que ce soit à l'administration".

C'est la Haute autorité sur la transparence de la vie publique qui avait mis au jour cette situation, puisqu'elle engage un examen fiscal systématique des ministres dès leur nomination. Le Canard Enchaîné avait par ailleurs révélé d'autres "retards" de paiement, concernant ses loyers, ses PV, et même le kinésithérapeute de ses filles. Un comportement que Thomas Thévenoud avait justifié par sa "phobie administrative".
A. G.