BFMTV

Dix-sept alarmes constatées sur le vol Egyptair MS 804 avant le crash

Un avion de la compagnie Egyptair sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, le 19 mai 2016.

Un avion de la compagnie Egyptair sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, le 19 mai 2016. - Thomas Samson - AFP

Lors de la dernière journée de vol de l'avion qui effectuait la liaison Paris-Le Caire le 19 mai 2016, 17 alarmes ont été constatées sur l'appareil avant qu'il ne s'écrase en mer avec 66 personnes à bord.

Pas moins de 17 alarmes ont été relevées sur l’appareil qui effectuait le vol MS804 d’Egyptair, qui s’est écrasé aux larges des côtes égyptiennes dans la nuit du 19 au 20 mai 2016 avec 66 personnes à son bord, révèle Le Parisien.

Alarme de feu et fumée dans la soute, anomalies sur les fusibles du cockpit, purges de haute pression... Le système automatisé de transmission des données de maintenance (ACARS) a transmis 17 anomalies rien que dans la journée du 19 mai.

Un probable incendie à bord de l'appareil

"Cet avion était-il en état de voler lorsqu'il a quitté les pistes de Roissy?", interroge Sophie Cormary, mère d’une victime, dans les colonnes du quotidien. Les familles attendent toujours des réponses, qui seront peut-être complétées par les juges d’instruction en charge de l’enquête. Une rencontre est prévue vendredi matin. 

L’état de maintenance de l’appareil n’a par exemple toujours pas été transmis aux autorités françaises. Les premiers éléments de l’enquête ont révélé qu’un incendie s’était déclaré à bord avant le crash, écartant encore plus l’hypothèse d’un attentat, un temps formulé par les autorités égyptiennes.

D’après Le Parisien, les magistrats en charge de l’enquête aimeraient également comprendre comment les différents équipages de l’appareil n’ont pas mieux communiqué entre eux et laissé l’Airbus repartir pour son dernier vol, en toute fin de journée.

L.A.